lundi 13 novembre 2017

Esquellana ou la valorisation de la laine Guirra

La Guirra est une race de brebis présente sur les terres valenciennes en Espagne, similaire à celle que l'on peut trouver au Maghreb avec sa tête brune et une laine particulièrement riche en suint. Esquellana est un projet de récupération et de valorisation de la laine de Guirra initié par un groupe de personnes impliquées dans le développement rural.

Afin d'acquérir la laine et de la préparer à sa commercialisation, le collectif fait appel à un financement participatif sur la plateforme La teua terra, dédiée aux projets environnementaux autour de Valence. Des contre-parties sont proposées pour des dons entre 10 et 200 eur dont un week-end en transhumance sur les terres valenciennes.

Jesus est un berger de brebis Guirra dans la vallée d'Agres, au nord d'Alicante. Malgré des conditions économiques difficiles, il continue de maintenir son troupeau et cherche à se diversifier. Trouver une filière sans intermédiaire de sa laine serait une vraie opportunité pour son exploitation.


L'objectif à moyen terme du projet Esquellana est de réactiver les métiers autour du textile et ainsi recréer un cercle économique de proximité qui associe pastoralisme, artisanat et protection de environnement.



mercredi 20 septembre 2017

Quartier de pêcheurs dans l'Albufera

Un quartier de 27 maisons de pêcheurs a El Perellonet, au sud de València en Espagne, construit en 1950. Structures métalliques bétonnées.



jeudi 7 septembre 2017

Les vendanges à la Vall de Laguar

A la Vall, les vendanges ont commencé dès la dernière semaine d'août. Contrairement à l'année passée, la récolte de 2017 s'annonce plutôt bonne. Voici quelques photos et une courte vidéo d'une journée passée avec mes amis de Laguar dans les vignes situées sous la montagne du Cavall Verd où nous avons vendangé du grenache et du syrah.

Le raisin est cueilli puis rapidement trituré pour ouvrir le grain et séparer les tiges, on le laisse reposer quelques jours dans une cuve puis il est pressé. Ensuite, le jus est mis en barrique, plastique, inox ou en bois pour le laisser fermenter, dans deux mois et demi nous pourrons le déguster.
















Merci à Juanjo pour m'avoir invité à partager cette journée.